Le R.E.P.A.I.R.E.

Venez incarner un jeune adulte ou un adolescent entrainé pour être espion et luter contre la destruction! Le Repaire est une agence inconnue et bienfaisante dirigée par Justine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 thanks gods , a real party

Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: thanks gods , a real party   Lun 17 Sep - 20:16

Enfin une soirée a moi , juste a moi. Pas d'agents, pas de codes et malgré le couvre-feu , je me suis éclipsé. Qu'est-ce que j'en ai a battre de toute façon ? C'est pas moi qui a besoin d'eux, c'est eux qui ont besoin de moi. Mais bref, le plus important c'est que ce soir il y a une petite fete qui se donne chez Ginger. On dirait bien qu'elle a invitée tout le monde. J'arrive chez elle , son beau château dont on ne voit pas la fin. On aurait dit que j'étais revenu a la réalité , que les derniers jours n'ont jamais vraiment existé. Je redeviens ce bon vieux Eric et non plus l'agent spécial Léo Stanley. En arrivant , je remarque que quelques portes sont verrouillés ainsi que certains couloirs. Je comprend ca , Ginger ne veut probablement pas que tout le monde aille se perdre partout chez elle. Il n'y aurais plus de party s'il n'y a plus personne qui danse ensemble. Je bouscule quelques personnes puisqu'on est quand même un peu tassés dans le grand hall. Je prend un verre et alors que j'allais me joindre a un groupe de copains, j’aperçois la chevelure rousse de Stacey au loin qui discute avec Morgan. Il fallait qu'elle vienne a cette fête , bien sur. Ginger ne l'aurais pas laissée la manquer de toute façon. Un de mes amis me parle mais je ne l'écoute pas. Je regarde Stacey. Est-ce que je devrais aller lui parler ? Non , qu'est-ce que je lui dirais ? Elle me remarque et elle va plus loin avec Morgan. Elle a peut-être remarquée que je la regarde comme un gros obsédé. Tant pis , je fonce , je marche vers elle et j'essai de la trouver. En arrivant devant elle , je reprend mon souffle et je me gratte derriere la nuque.

- Stacey ? Heum ... Bah ... T'a une seconde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Lun 17 Sep - 20:48

Ginger ne me laissa pas le choix. J'eus beau lui dire pour la cinquième fois au moins que je me sentais nauséeuse, mais elle ne voulut rien savoir. De plus, comme Morgan allait y être, je me dis que ç'aurait été lâche de la laisser tomber... une autre fois. J'allai donc à la fête de Ginger avec Morgan. Au moins, elle me ferait penser à autre chose. Je discutais avec elle quand je remarquai Eric. J'eus un pincement au cœur. Je ne l'avais pas vu depuis la fois où je l'ai planté au café. Je n'irais pas jusqu'à dire que je me sentais mal d'avoir sauté une coche, mais d'un autre côté, il ne pouvait pas se douter... Pas encore. J'eus peur qu'il vienne me voir, alors je baissai la tête et partis marcher avec Morgan. Le problème, c'était que je savais que je ne pourrais pas lui mentir. L'autre jour, au café, j'étais prête à lui dire... Presque. Quand il m'a dit que ce n'était pas un bon moment, je pris cette ouverture pour fuir. Qu'aurait-il arrivé si je le lui avais dit, de toute façon? Que pouvait-il bien faire? Rien du tout. Je ne voyais aucune raison pour laquelle il voudrait encore de moi. Je suis donc partie. D'accord, ce fus très lâche de ma part, mais comme ça il n'aurait pas à se sentir mal. Sauf que là... À fleur de peau, si je lui parlais ce soir, je risquerais de tout lui dire et ce n'était pas le bon moment pour le faire. Seulement, je ne pensais pas qu'il allait venir me trouver. Il était là, devant moi, et je réprimai une envie de me jeter dans ses bras. Je me redressai et regardai Morgan d'un air hésitant. Elle me fit signe que je devrais le suivre. Je me tournai vers Eric de nouveau et hochai la tête.

-Hummm... Ouais.

Je le suivis donc à l'extérieur, où la musique était bien moins forte. On y sentait l'odeur enivrante de la cigarette et d'autres substances qui m'étaient plutôt familières. Le fait de savoir que je ne devais pas en prendre me torturait l'esprit et, sans m'en rendre compte, je jouais avec mes mains nerveusement. Seigneur ! Ce qu'est-ce que j'aurais donné pour une simple clope? Ça devait bien faire cinq jours que je n'avais touché à rien et ça me démangeait à l'intérieur. Je me demandais comment Morgan avait pu supporter six mois sans rien prendre. Je me disais que, même si j'étais restée dans cette prison, je n'aurais pas pu supporter plus de quelques semaines de plus, sinon moins. Je devais ouvrir la conversation, ne serait-ce que pour penser à autre chose. Pendant qu'on marchait, je levai les yeux vers Eric.

-Alors?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Lun 17 Sep - 21:08

J'ai du mal a croire qu'elle accepte de me suivre. Je hausse les sourcils tellement ma surprise est flagrante. Je croise le regard de Morgan qui semble me dire un truc dans le genre : Ne l’embête pas encore. Je marche avec Stacey jusqu’à l'extérieur. Je suis soulagé et a la fois nerveux. Elle dois m'en vouloir pour la dernière fois, j'ai clos le sujet alors qu'elle était prête a en parler. Depuis notre rupture , je ne pensais qu'a ca : reparler a Stacey et quand c'est arrivé ..... Léo a choisit de mourir. Je crois pas que j'aurais pu agir autrement , ca m'a carrément mis a terre , la façon que Léo s'est fait tué. En y repensant , je tourne un peu la tete pour me changer les idées. Ne pense pas a Léo , pense a Stacey , elle est a coté de toi et si tu gâche tout , ce sera peut-être la dernière fois. Je glisse mes mains dans mes poches de jeans et je regarde devant moi. Je suis tellement heureux de marcher avec elle que j'oublie carrément qu'il me fallait désormais un sujet de conversation. Quand elle me glisse un petit "alors ? " , je me rend compte du piege et je fais les yeux ronds. Pense vite Eric. C'est pas le moment de tout faire foirer. Je sourit un peu ayant trouver quelque chose

- Tu sais l'autre jour .... J'étais pas dans mon assiette et .... Je voulais vraiment qu'on en discute. Avec ce qui s'est passé de ton coté , ton pere et tout le reste .... Je sais que tu pense pas nécéssairement a ca mais j'aimerais qu'on se revoit tu vois. Peut-etre en amis pour .... Pour tout refaire ou ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Lun 17 Sep - 21:55

Je l'écoutais parler en gardant le silence. Je n'avais qu'une envie : lui couper la parole et lui dire « Je suis enceinte ». Sauf qu'il serait sans doute parti, sous le choc. Je le laissai finir sa phrase et frissonnai quand il supposa qu'on pourrait se voir en amis. Ce fut en ce moment même précisément que je maudis la chose qui grandissait dans mon ventre. C'était à cause de cette chose si nous étions pas en train de nous peloter dans un coin de la maison. Je savais bien que c'était injuste de jeter le blâme sur le bébé, mais c'était plus facile que d'admettre qu'Eric et moi étions tous les deux fautifs. Je détestais penser que j'avais tout gâché avec Eric à cause d'une fois où nous n'avions pas fait attention. Je ne comprenais pas pourquoi il avait toujours envie de me voir après la scène que je lui avais faite l'autre jour, mais je devais avouer que j'aimais sa compagnie, même si je ne voyais pas comment je pourrais garder ma grossesse secrète encore longtemps.

- ...ou...?

D'accord, ça pouvait avoir l'air comme si je ne savais pas ce que je voulais, mais... En fait c'était ça. D'un côté je voulais le repousser pour ne pas que ce soit lui qui me rejette et d'un autre, j'aurais préféré qu'il me prenne dans ses bras pour m'embrasser fougueusement. Mais chaque seconde où je gardais mon secret pour moi me torturait.

- Écoutes, j'ai été stupide que réagir comme ça l'autre jour, mais le truc, c'est que j'avais vraiment quelque chose d'important à te dire et j'ai senti que tu me laissais tomber. Je n'ai vraiment pas besoin de ça en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Mer 19 Sep - 19:10

Et là je l'ai regardée, telle qu'elle était. La laisser tomber. C'était moi ça. Pas capable de tenir mes engagements. Alors qu'elle essayait d’arrêter de fumer , moi je continuais avec mes clopes ce qui l'aidait pas beaucoup. Quand elle est allée en centre de désintox avec Morgan. Moi tout ce a quoi je pensais , c'est le fait que j'allais me retrouver tout seul pendant six mois. Je suis pas allé avec elle quand elle s'est fait avorter , je travaillais. J'aurais dû .... Etre plus présent je sais pas. C'est fou a dire mais cette agence de dingue m'a fait réaliser quelques trucs. Léo était toujours la pour Noël malgré ce boulot de fou. Je chialais parce que mon frère menait la belle vie sans se soucier de la mienne , sans passer un appel. Léo avait raison , j'avais tord. Tandis que j'étais la , a me morfondre sur moi-même , mon frere sauvait le monde. De ce qu'on m'a appris sur lui , il n'avait pas de vie et courrait toujours a gauche et a droite mais ca, il ne le faisait pas pour lui. Quand j'ai compris ca , j'ai réalisé qui j'étais vraiment parce qu'en fait , mon problème c'est que j'en savais rien. Je veux pas redevenir ce même Eric égoïste qui laisse toujours tout le monde se démerder pour moi. Je veux être Léo et être la pour la fille qui me fait rêver. Je ravale ma salive. Dit-lui mec , elle va peut-être croire que c'est des paroles en l'air mais tu dois lui dire.

- Je vais pas te laisser tomber Stacey. Si t'a besoin d'espace, je vais te le donner , tout ce que tu veux. Tout ce que je te demande , c'est qu'on reparte du bon pied

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Holloway

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Mer 19 Sep - 19:56

Je les observe depuis tout a l'heure du haut de ma fenêtre. J'ai invitée Stanley c'est vrai mais ce n'était pas pour qu'il vienne embêter Stacey. Ce type ne mérite pas ma rouquine et même s'il la méritais ............ D'ici peu il sera mort. Je la connais Stacey , je sais par quoi elle est passée. Elle a pas eu de chance la pauvre gosse et je crois qu'elle essaie de commencer du bon pied. Je veux pas qu'elle vive le deuil de Stanley. Elle ne mérite pas ca. Il vaudrait mieux pour elle que je l'éloigne de lui. Elle m'en voudra certainement mais c'est pour son bien. Je ne suis pas le genre de fille qui s'entiche d'amis, je n'en veux pas et je n'en ai pas besoin. Les amis que j'ai , je les ai choisit. Morgan , je ne m'entend pas toujours bien avec elle mais comme j'ai une dette a payer envers son père ..... Il faut en échange que je la surveille et que je la protège au cas où sa protégée manquerait de vigilance. Stacey dans son cas , était le contact de Stanley et c'était la meilleure façon de se rapprocher de lui. Avec le temps ..... On s'attache à ces gens-là. Stacey a déja beaucoup de choses a surmonter, Stanley est juste de trop. Je descend donc les escaliers et je vais les retrouver dehors. Je place un grand sourire sur mon visage et agrippe le bras de mon amie.

- Stacey ! Tu manque tout il y a ..... Stanley ? Je t'ai pas invité pour que tu vienne l’embêter. Viens Stacey , perd pas ton temps , moi et Morgan on t'attend depuis tout a l'heure

Lui dis-je suppliante. Elle savait ce que je pensais de Stanley. Elle n'approuvait pas toujours mais elle devait remarquer que parfois, j,avais raison. Il était loin d'etre le type dont elle avait besoin en ce moment

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Mer 19 Sep - 20:35

Cette conversation me rendait nerveuse, car j'avais peur de tout lui déballer et qu'il se sauve, mais je sentais dans mes tripes que c'était important au moins qu'on mette les choses au clair. Je n'avais pas envie de le perdre, même si je doutais qu'il puisse vraiment tenir sa promesse d'être là pour moi. Eric était un type vraiment bien et il avait toujours été respectueux avec moi, même s'il était parfois distant et qu'il si fichait un peu de ce qui se passait dans ma vie. Enfin, je savais qu'il était content pour moi quand je suis allée en désyntox mais il ne m'a pas vraiment soutenue non plus. Je n'eus pas le temps de me pencher sur la question que Ginger arriva vers nous. Je savais que trop bien pourquoi elle venait. Elle voulait m'éloigner d'Eric. Le problème était que je savais que si Ginger m'éloignais maintenant, je n'aurais probablement pas l'occasion d'en rediscuter avec lui plus tard et je tenais à ce que ce soit clair. Mmmphh... Ginger insistait et je me sentais coincée. Je me tournai vers elle.

-J'arrive bientôt, tu veux bien me laisser deux minutes?

J'attendis qu'elle s'éloigne un peu pour me tourner vers Eric. Je me sentis compte, en le regardant dans les yeux, que la dernière chose que j'avais envie, c'était qu'il me laisse de l'air et je devais le lui dire, sinon, je risquais de le perdre sans même lui avoir laissé une chance.

- Eric, je ne veux pas de l'espace, je te veux toi, et pas seulement dans les moments faciles, tu comprends?

c'en était trop, je devais lui dire. Ça le mettrait à l'épreuve et ça déterminerait une bonne fois pour toute s'il était prêt à me soutenir, cette fois-ci. Je regardai autour de moi et commençai.

- Écoutes, je...

Mais ce fut à ce moment que Ginger s'impatienta et revint vers nous en me tirant par le bras. En rentrant à l'intérieur, un type me proposa une bière et je refusai sèchement, allant à la cuisine me chercher un verre d'eau que je calai, me tournant ensuite vers Ginger et Morgan, ainsi que les quelques personnes qui étaient dans la cuisine qui me regardaient comme si j'étais un extra-terrestre.

- Quoi? Vous voulez ma photo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Jeu 20 Sep - 16:34

Je croyait avoir fait un grand bond en avant mais lorsque j'ai vu Ginger arriver, j'ai compris que j'allais en faire trois vers l'arrière. Ginger ne m'a jamais beaucoup aimé et ca a toujours été un gros problème pour moi et Stacey. Cette brune était comme une petite voix dans l'oreille de Stacey qui lui disait quoi faire et quoi ne pas faire. Je ne peux pas rivaliser contre Ginger. J'espérais juste que Stacey continue. Quelque chose me disait que mes chances étaient divisées en deux. Soit Stacey me croit et on repart du bon pied, soit elle n'avale pas une miette et retourne avec Ginger. Et puis , elle met Ginger de coté pour pouvoir continuer. Ca m'a ravi de l'entendre et plus encore quand elle disait qu'elle me voulait moi. Mais ..... Elle admettais que je n'étais pas toujours la. J'ai approuvé ses dires , je la comprenait au fond. Il faut que je sois la. Il faut que je laisse tomber cette agence avant de finir comme Léo. Et puis tandis qu'elle allait continuer, Ginger est venue la chercher. J'ai été lâche , je ne l'ai pas rattrapée. J'aurais pu lui prendre la main et dire a la brunette qu'on avait pas terminer mais non. J'ai rien fait , je l'ai regardée partir sans bouger et quand elle a disparue de ma vue, je me suis sortit une clope , je l'ai allumée , puis fumée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Holloway

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Jeu 20 Sep - 16:53

J'ai respecté sa volonté, je suis restée à l'écart mais je l'observais. Je sentais que Stacey allait faiblir et accueillir de bon a rien. Ce ne serais pas la première fois. Et puis j'ai sentit que je devais intervenir ou sinon , ce serais le point de non-retour. Je l'ai tirée de là et Stanley est resté derrière. Tant mieux , autrement il aurait fallu que je l’expulse de ma fête. Nous sommes allées a la fête et Stacey a refusée de prendre de l'alcool. Je me suis posée quelques questions mais je n'ai rien dit sur le coup. Je me suis pris un verre et je l'ai suivie a la cuisine. Morgan était avec nous et après que Stacey se sois fâchée, tout le monde est retournée a ses petites affaires. Tout le monde sauf moi et Morgan. Je fronce un peu les sourcils tout en regardant mon amie.

- Tout va bien ma chérie ? T'a pas l'air dans ton assiette, tu veux une aspirine ?

Lui demandai-je innocemment ne sachant pas la grande nouvelle. Morgan échangea un regard avec la rouquine comme s'il y avait quelque chose dont on ne m'avais pas parlé. Je les ai regardée tour a tour de façon suspecte.

- Quoi qu'est-ce qu'il y a que vous me dites pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Dim 10 Mar - 15:36

Je commençais à être sur les nerfs. Les hormones, supposai-je. Tout ce dont j'étais sûre, c'était que d'un moment à l'autre, j'aurais pu exploser. Ma tête cognait et j'avais envie de gerber. Je fermai les yeux pour tenter de me contrôler, quand Ginger me demanda si je voulais une aspirine. Sans même m'en rendre compte, mon premier réflexe fut de consulter Morgane du regard. Puis, avant même de constater une réponse dans le regard de mon amie, Ginger nous demanda si nous lui cachions quelque chose. C'était évident que c'était le cas, c'était difficile de le nier. Cependant, je ne pouvais tout simplement pas lui dire la vérité. Avec Morgane, c'était plus facile. Je pouvais mon confier à elle et elle savait m'écouter et me conseiller sans me dire quoi faire. Avec Ginger, c'était différent... Il n'en fallait pour peu qu'elle n'en parle à tout le monde et qu'elle me conseille fortement de me faire avorter. Le problème, c'était qu'avec l'accident de mon père, celui-ci ne pouvait plus travailler et c'était moi qui assurait le pain quotidien. Je n'avais donc aucun moyen de me faire avorter. Le fait était que je n'avais pas non plus l'intention de le garder. Enfin, avoir un enfant, à 18 ans ? C'était ridicule juste d'y penser. Une bouche de plus à nourrir, à vêtir et à éduquer? Non, c'était hors de question. J'avais déjà réfléchit à l'affaire et je me disais que j'allais probablement le faire adopter. Il devait bien y avoir une petite famille parfaite qui ne demande que ça, avoir un bébé. Même si j'y pensais, le dire était autre chose, et je ne me sentais pas prête à en parler à Ginger, enfin, pas avant d'en avoir parlé à Eric... Parce que, depuis que je l'avais vu ce soir-là... Il fallait que je le lui dise, il méritait de savoir. Et puis, même s'il décidait de me laisser tomber... Un frisson me parcourut quand je me rendit compte que ce ne serait pas la première fois... Non, je saurais m'en sortir. Il le fallait. En attendant, je n'aurais qu'à faire comme si rien n'était.

- Non Ginger. Si tu veux savoir, j'essaie d'arrêter de fumer et ça me met sur les nerfs. Ce ne sera pas une aspirine qui va m'aider.

Je regardai Morgane et lui souris. Si j'étais pour faire adopter cet enfant, autant qu'il soit en santé. Sauf que Ginger m'avait interrompue dans ma discussion avec Eric et ça m'était restée sur l'estomac.

- Vous voulez bien m'excuser, j'ai une discussion à terminer.

Mon mal de coeur s'était atténué, et je me sentais d'attaque pour aller parler à Eric. Après tout, peu importe ce que j'allais faire, il allait probablement s'en ficher, mais je ne pouvais pas attendre que ça se voit avant de lui en parler. Après tout... Il était le père. Je souris une dernière fois à mes deux amies et partis à la recherche d'Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Dim 10 Mar - 15:57

Après cette rencontre avec Stacey , j'ai perdu goût à cette fête pourrie. Pourquoi je restais ? Aucune idée. Je n'avais pas envie de rentrer chez moi , seul. Je ne voulais pas retrouver cette agence avec tous ces test et ces entrainements. Je ne voulais pas retrouver ma vie que j'étais en train de foutre en l'air ni même mon reflet dans le miroir qui me demande : ''Hé , tu t'amuse depuis le temps ?'' Non , je ne m'amuse plus. Je remplaçais Léo voilà tout. L'argent est entré , un salaire dix fois mieux que ce que je suis capable de trouver ouais ..... Mais c'est tout. Je fume ma cigarette et je regarde la grande maison de Ginger , comme si j'essayais de voir Stacey , à travers l'une de ses grandes fenêtres. Je reste-là un petit moment , le temps de finir ma cigarette puis je la jette et je vais m'asseoir sur les stationnaires de bicyclettes. Je regarde la route. Je devrais aller me coucher pour être en forme demain mais non. J'ai l'intention de rester éveillé toute la nuit. Et puis j'entends quelques pas qui viennent vers moi. Je tourne la tête et je vois Stacey. Je la suis du regard un instant et je finis par sourire.

- Tu as réussis à esquiver ta cavalerie finalement

C'est comme ça que j'aimais bien surnommer les amies de Stacey que je trouvais décidément trop collantes. Les deux. Je trouvais qu'elles avaient tendance à se mêler de la vie de mon ex. Ce sont des femmes , c'est comme ca, elles partagent toutes leurs joies , leurs tristesse, leurs vies quoi et on peux rien y faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Dim 10 Mar - 16:39

Sur le coup, je pensai qu'il était parti. Je dû demander à plusieurs personnes avant de le trouver là, aux supports à vélos. Je ressentis un pincement au coeur en sentant l'odeur de cigarette encore présente dans l'air. Je fermai les yeux et pris plusieurs grandes inspirations. Je devais rester calme, surtout. Puis, j'avançai pour m'asseoir à côté de lui. J'étais soulagée de constater que ce coin était silencieux, loin de la fête qui continuait encore. Je savais que ça se passerait ce soir. Je lui dirais. Et puis... Ensuite il ne voudrait plus de moi, mais au moins, il aura une bonne raison de m'en vouloir. En entendant sa réponse, je souris. Oui, c'était vrai qu'elles avaient l'air de mes gardes du corps. Dans certains moments, c'était agaçant... Mais dans d'autres, c'était rassurant. Mais là, j'avais vraiment besoin d'être seule avec Eric pour mettre les choses au clair.

- Oui bon... Je ne leur ai pas laissé le choix non plus, tu sais.

J'avais parlé sur un ton léger, comme si je plaisantais, mais j'avais du mal à essayer de sourire, car j'avais une idée de comment allait se terminer cette soirée, et ça ne me plaisait pas trop.

- J'ai trouvé ça impoli de m'interrompre en pleine conversation.

J'essayais de gagner du temps, mais en même temps, je savais qu'il attendait de savoir ce que j'allais lui dire tout à l'heure. Soudainement, je me dis qu'il ne servait à rien de tourner autour du pot.

- Eric, je suis enceinte.

J'allais tout déballer, mais je choisis de lui laisser le temps d'au moins encaisser la nouvelle. Soudainement, je me rendis compte que ce n'était pas la première fois... Il allait probablement croire que j'allais me faire avorter. Après quelques minutes, je tentai de lui expliquer brièvement ma décision.

- Je n'ai pas les moyens de faire comme la dernière fois. Je ne peux pas non plus le garder, ce serait idiot juste d'y penser. Je vais essayer de trouver une famille pour lui... ou elle.

Je n'osais pas le regarder. J'avais peur de ce que j'allais y voir. De la lassitude? De la déception? Du dégoût? Je me rendis compte que je n'étais pas prête à y faire face. Seigneur, je n'avais jamais mené à terme une grossesse! Je ne savais pas dans quoi je me lançais. Pas du tout. Mais je savais que je ne pouvais pas le forcer à se sentir responsable.

- Tu sais, ce que je t'ai dit tout à l'heure, ça compte encore. Je comprendrais si tu préfères rompre avec moi, mais si tu veux encore de moi, même après ce que je viens de te dire... Alors je m'attend à ce que tu sois là si j'ai besoin de toi.

Je décidai de me taire. Je ne l'avais pas encore regardé depuis tout à l'heure et je me décidai à le faire. Je levai donc mon regard triste vers lui, me sentant prête à faire face à sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Ven 24 Mai - 23:50

Je fus surpris d'entendre des pas venir en ma direction mais je savais que c'était elle. Stacey allait me dire un truc important , comme quoi elle me voulait plus présent pour elle. Je passe une main sur mon visage nerveusement. Je ne veux pas rentrer chez moi , je ne veux pas retourner dans cette agence , je veux Stacey mais serais-je capable d'être là pour elle , ce que je n'ai jamais fait ? Je ne sais plus ce que je veux , ce que je dois faire ni qui je dois être. Je ne peux pas redevenir Eric , sans diplôme et sans ambitions. Pour quelques jours je suis devenu Léo , le sauveur qui gagne plein de fric mais c'est faux. Tout est faux. Et tandis que je pense à cela , Stacey parle et je ne l'écoute pas vraiment , je suis trop occupé à penser à ce que je dois faire. Jusqu'à ce qu'elle m'annonce qu'elle est enceinte tout bonnement. C'était une surprise à chaque fois. Je me souviens la dernière fois que Stacey a prononcé ces mots. Je me suis senti misérable tout d'un coup. Misérable non pas parce que j'avais foutu ma petite amie en cloque , non misérable de l'homme que j'étais et que je devrais être pour cet enfant. Je ne me suis jamais vu devenir père mais si je dois le devenir , je ne veux pas être ce père là. Et bien qu'aujourd'hui j'avais envie de repartir à zéro avec Stacey et recommencer à la voir petit à petit c'était comme si on avais sauté des étapes. Je ne savais pas quoi dire face à cette nouvelle. Devrait-on le garder cette fois ? Non ... Non Stacey ce n'est pas le bon moment , pas avec ce qui nous arrive .... Avec ce qui m'arrive ..... Et alors que je désire lui suggérer la même option que la dernière fois , elle me répond qu'elle désire poursuivre sa grossesse jusqu'au bout car elle manquais d'argent. Je l'écoute jusqu'à la fin patiemment. Je la regardais , totalement calme. Ma réaction était très différente que celle de la dernière fois. Quoi qu'il arrive, je veux être là pour elle. Lorsqu'elle eut terminée , je jette ma cigarette au sol et je lui prend les mains. Je me tourne un peu vers elle pour mieux la regarder et je penche un peu mon visage vers elle pour mieux capter son regard.

- Stacey .... J'ai trouvé le moyen d'avoir du fric , je peux payer si tu ... Veux recommencer comme la dernière mais je veux que tu sache que si dans le cas contraire , tu veux vivre cette grossesse , je vais pas me dégonfler. Je vais être là jusqu'au bout parce que .... Je veux plus être ce gars-là , celui qui se défile. On va affronter quelque chose ensemble , une fois dans notre vie. C'est important je crois.

Il y a quelques semaines , je n'aurais pas dis ces mots-là. Il y a quelques semaines , je l'aurais abandonnée de nouveau comme je l'ai toujours fait mais aujourd'hui je me sentais différent. Je veux changer. Je cherche pas à être Léo , je veux juste .... Devenir un homme meilleur. Je reste calme et je poursuis , je lui parle lentement car ce qui va suivre est très important.

- Mais si on fait ça on doit être conscient qu'on ne pourra pas le garder. Tu sais pourquoi Stacey, ta dépendance , la mienne et nos problèmes d'argent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Sam 25 Mai - 0:18

C'était sorti tout seul. Il y a quelques minutes à peine, je ne voulais rien lui dire, et là, je lui déballais tout? Non mais à quoi avais-je pensé, bon sang de merde? Une partie de moi savait bien qu'est-ce qui allait arriver et ça faisait très peur. Eric allait s'éclipser comme la deux dernières fois et me laisser prendre la décision. Les deux dernières fois, le choix n'avait pas été trop difficile. Je n'avais pas été sobre assez longtemps pour prendre une vraie décision. C'était simple, je n'avais qu'à appeler mon médecin et prendre rendez-vous. Cette fois-ci, et bien, j'avais mûri. Non pas assez pour être mère, ça jamais, enfin pas maintenant. Quand même, je n'étais qu'une étudiante ! Mais j'avais assez mûri pour vouloir arrêter la drogue et ça avait fait en sorte que, lorsque j'ai passé mon test de grossesse, j'étais lucide. Je ne pouvais tout simplement pas tuer un troisième enfant. Je ne pouvais pas le garder, mais je ne pouvais pas le tuer. Pas en étant sobre, du moins. Après avoir annoncé à Eric ma décision de ne pas interrompre la grossesse, j'ai eu une peur bleue. Je n'osais à peine le regarder, de peur qu'il me dise que j'avais perdu la tête. Quelle ne fut pas ma surprise quand il me prit les mains et me regarda droit dans les yeux. Je crois bien qu'il ne m'avait jamais regardé avec une telle intensité. Quand il eut terminé, il me fallut quelques secondes pour réaliser ce qu'il avait vraiment dit, tellement j'étais submergée par son regard. J'avais toujours trouvé Eric très sexy, mais en cet instant, il était plus que ça. Il voulait être avec moi, même si ça allait être difficile. J'arrivais à peine à y croire, mais en soutenant son regard, je compris qu'il le pensait vraiment. Il voulait se racheter pour les fois où il n'avait pas été là. Puis, Eric me fit sortir de mes pensées quand il reprit la parole.

- Eric, je ne veux pas tuer l'enfant, mais ça ne veut pas dire que je suis prête à être une mère. Même si je réussis à tout arrêter, je suis encore trop jeune pour vouloir un enfant. Je veux juste... Bien faire les choses cette fois.

Je ne savais pas pourquoi, mais je devais me justifier. J'avais peur qu'il sous estime la sincérité de ma décision. Quand ce fut clair, je souris légèrement en remarquant que mes mains étaient encore réchauffées par celles d'Eric.

- Si tu ne fais rien, après la soirée, je t'invite à passer la nuit chez moi. De toute façon, le pire est déjà arrivé, non?

lui dis-je, avec une pointe d'humour. Oui, allez chercher pourquoi, mais j'étais complètement ouverte à lui ouvrir mon lit. Je ne pourrais dire si c'était les hormones ou le fait qu'il ait décidé de faire un effort pour moi, ou le fait qu'il était juste très attirant au clair de lune, mais la perspective de passer la nuit avec lui me réchauffait à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Sam 25 Mai - 0:33

La justification de Stacey m'avais fait sourire malgré moi. Cette conversation .... Elle m'avais fait oublier tout mes tourments. Je ne pensais plus à cette agence étrange ni au meurtre de Léo. Je pensais seulement à ce qui m'attendait. On m'avais dit qu'une grossesse était quelque chose de difficile à vivre , surtout pour les hommes mais j'allais tenir bon. Je me suis fait défoncé la gueule par mes deux superviseurs l'autre jour , je vais survivre à la grossesse de Stacey. Je me demandais seulement comment j'allais pouvoir survivre à la séparation d'un enfant que j'ai escorté jusqu'à sa venue au monde. Je ne laissa pas de trace de ce problème , je conservais mon calme. J'approuvai ces dires.

- Oui tu as raison

Même si je n'avais pas l'intention de la juger , son explication me fit voir les choses plus claires et avant que je ne puisse méditer davantage sur ce sujet , Stacey me pris par les sentiments. Elle m'invita chez elle. Voyez-vous , avant , en bon dégonflé que j'étais , j'aurais sauté sur l'occasion et je serais aller me promener dehors tout de suite après simplement parce que je n'ai jamais sommeil après une séance de sexe. Mais pas cette fois. Je n'avais pas que cette idée dans la tête. Avec ce qui s'est passé dernièrement , je me suis sentit seul , livré à moi-même. Je n'aurais jamais cru ça mais j'ai traversé une épreuve où j'aurais eu besoin de quelqu'un et au lieu de me tourner vers les gens que j'aime , je me suis isolé. Je voulais coucher avec Stacey mais ce que je voulais avant tout , c'est d'être avec elle et rester avec elle après. Ne pas sortir dehors. Juste être avec quelqu'un et sentir que je ne suis pas seul au fond car avec Stacey , je ne suis jamais seul. Je pris un sourire machiavélique en coin et je m'avance vers Stacey pour parler à voix basse.

- Après la soirée ? Si je te kidnappe maintenant , tu devras annuler tout tes plans n'est-ce pas ? Et si personne ne préviens ta cavalerie , elles ne sauront pas que c'est moi.

Je tentais de me faire convainquant. Je glissais une main contre son cou jusqu’à remonter à ses cheveux. Je n'avais vraiment pas envie de revoir Ginger , ni Morgan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Sam 25 Mai - 0:48

Je savais que je devais au moins avertir les filles que je m'en allais, sinon elles allaient finir par se demander où j'étais. Pourtant, là maintenant, si près d'Eric, ne n'avais qu'une envie : me jeter dans ses bras. Les filles ne pouvaient sans doute pas comprendre... C'était quand, la dernière fois que j'avais vraiment relaxé? J'ai fait l'amour avec Eric il y a quelques semaines -quand je suis tombée enceinte...- et peu de temps après, j'ai suivi Morgan dans cette prison de désyntox. Vraiment pas relaxant. Ensuite, j'ai appris que j'étais enceinte. Pas relaxant non plus. J'ai laissé tombé Morgan, j'ai replongé, puis décidé d'arrêter, et depuis cinq jours, j'étais encore plus à cran que je ne l'avais été dans le dernier mois. Oui, j'avais besoin de temps pour moi. Pour Eric et moi. Alors oui, j'aurais dû les avertir, mais elles m'auraient empêché de partir. Je frisonnai (un bon frisson) quand la main chaude d'Eric glissa de mon cou jusqu'à mes cheveux et enroulai mes bras autour de son corps pour le rapprocher de moi. Je ne pus m'empêcher de sourire.

-Je suppose que je peux toujours leur envoyer un message texte quand j'arriverai chez moi pour leur dire que je vais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Sam 25 Mai - 1:10

Avec le temps , quand tout ce qui nous intéressait , c'était le sexe, on finis par développer des petits trucs pour convaincre les filles. Stacey c'était la main dans le cou et les cheveux. Je savais qu'elle accepterais dès la seconde où j'ai touché sa nuque. J'étais déterminé à changer mais je ne crois pas que j'arriverais à réduire les doses de cette dépendance là. J'avais beau être ce type qui se défile toujours , j'avais au moins la qualité de n'avoir jamais trompé Stacey. Parfois quand ses amies faisait un party bikini c'était dur de faire semblant de rien voir mais jamais je ne leur ai fait d'avances. Parce que je tient parole sur ce genre de choses. J'ai eu des relations avec d'autres filles lors de nos ruptures, à moi et Stacey mais surtout pour tromper le vide qu'elle laissait. J'ai l'air de rien à dire ça mais c'est la stricte vérité. Je me lève et tire doucement sa main pour qu'elle me suive et qu'on puisse foutre le camp de cette fête. Tandis que nous marchions au milieu de la rue , à cette heure elles sont toujours désertes, je la regarde un moment et lui souris.

- On peux le faire Stacey , sérieusement , on peux arrêter cette histoire de drogue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stacey MacKenzie
~¤ Material N'admin ¤~
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Sam 25 Mai - 1:28

Je devais reconnaître que mon stress avait déjà baissé de quelques crans. Ma grossesse était toujours aussi stressante, et je n'avais aucune idée de ce que j'allais bien pouvoir faire. Après tout, je n'avais jamais été enceinte plus que quelques semaines. Je ne connaissais que la phase des nausées horribles. Je me doutais bien que ça allait être difficile et que j'allais regretter quelques fois d'avoir laissé une chance à ce bébé, mais au fond, je savais que j'avais fait le bon choix, alors à la fin, quand tout sera terminé, je ne regretterai rien. J'étais en train de réfléchir, tenant la main d'Eric, quand il me fit la plus étrange proposition. Enfin, pas si étrange, mais... Jamais je ne me serais imaginée qu'il allait faire ça avec moi. Je tournai la tête pour le regarder et souris en rencontrant son regard.

- Tu es sérieux? Tu... Tu ferais ça avec moi?

Ça n'avait absolument rien à voir avec le bébé. Enfin, j'avais déjà décidé une première fois de tout arrêter avant de tomber enceinte et j'avais abandonné par manque de volonté, et parce que j'étais enceinte. Mais maintenant, ça faisait cinq jours que j'avais décidé de recommencer, mais sans trop y croire... Je voulais surtout essayer de bien faire les choses, montrer à Morgan que je valais quelque chose, et finalement, si ça faisait du bien au bébé, tant mieux. Mais là... Savoir qu'Eric arrêterait cette histoire de drogue avec moi, ça valait toutes les raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Stanley

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2012

MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   Sam 25 Mai - 1:34

Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me demande d'arrêter avec elle. Je pensais qu'elle allait juste être contente et me serrer dans ses bras. J'avais parlé trop vite .... Je pourrais le faire avec elle c'est vrai mais .... Je doute que l'agence me laisser partir quelques mois. Je n'ai pas trop eu le choix de les suivre la première fois. Avais-je le choix de les quitter ? Je préférais ne pas trop chercher à attirer leur attention. Je voulais par contre que Stacey arrête pour de bon. Parce que , comme elle dit: Il faut bien faire les choses. Moi j,ai une dépendance , je l'admet mais je n'étais pas en mesure d'établir des plans à long terme pour l'instant. Je fixe le sol et ma voix deviens un peu sérieuse.

- Non je ne peux pas Stacey j'ai .... Ce nouveau boulot pour lequel je dois être très disponible tu vois ? Ça m'apporte beaucoup trop de fric pour que je le risque. Mais je vais être là , à la désintox pour te soutenir si tu veux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: thanks gods , a real party   

Revenir en haut Aller en bas
 
thanks gods , a real party
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murder PArty à vitrolles le 28/03/09
» [Deck - Joute] Le Siège de Port-Real - Siège de Winterfell
» CR 20/03/2012 Hunting Party / Kingsburg
» 1.1 House Party
» Murder Party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le R.E.P.A.I.R.E. :: Ville de San-Fransisco :: The Night Juck-
Sauter vers: